Fr. traduction

Né à Fribourg, en Suisse romande, le 11 janvier 1942. Après des études en Suisse et au Pays Bas, il s’installe à Zutphen en1971.

Ses dernières expositions nous ont révélé qu’Ami-Bernard Zillwegerest un artiste universel. Ces dernières sont techniquement très variées : dessins au fusain, lithographies, aquarelles, peintures et sculptures. Cette période hollandaise a fait naître une œuvre personnelle. L’artiste a écrit : « Vingt ans plus tard, je suis la seconde moitié de mon œuvre. Nous portons le même nom car nous sommes le fruit du même arbre ».

Les thèmes les plus importants de son œuvre sont les humains et leurs rapports entre eux ou en association avec la nature, des paysages, des scènes du monde théâtral, des natures mortes. Ces thèmes sont présentés d’une façon subtile et poétique. La lumière et la couleur y jouent un rôle essentiel et trahissent ses racines dans la tradition de la peinture française. La touche spontanée et légère de son pinceau, renforcée par des contours en mouvements à peine dessinés et sa gamme de couleurs donnent une spontanéité et une grande transparence dans ses œuvres. Ami-Bernard Zillwegersait combiner la couleur avec la ligne et la forme de façon telle que l’œuvre finale présente des images fortes et pleines de vitalité. Depuis 1982, on remarque une évolution vers une plus grande monumentalité. Les accents diffèrent dansla thématique.

Les paysages, par exemple, sont représentés de différentes façons. Des randonnées dans le val Bregaglia en Suisse, pays des Giacomettis et de Segantini, l’ont inspiré pour des dessins, des aquarelles, des tableaux et des lithographies, mais le vaste paysage hollandais revient également souvent comme sujet. Dans ces paysages à horizon bas et ciel immense, le figuratif et l’abstrait se confondent. Après quarante ans passés aux Pays-Bas, sa palette n’est pas devenue typiquement hollandaise : le marron et le gris ne dominent pas, mais en utilisant, par exemple, des tons bleu glacé, il caractérise très fort l’atmosphère de ce plat pays.

Dans une récente œuvre, les portraits d’artistes constituent un élément remarquable. Ces derniers, forts et pénétrants, d’Alberto Giacometti, Fred Sieger et Ad Gerritsen entre autres, révèlent encore un autre aspect du génie artistique d’Ami-Bernard Zillweger.

« Avec plaisir chez le dentiste » projet génial qu’il créa en 1987 dans différents villes. L’artiste transforma les salles d’attente et les cabinets dentaires en salle de théâtre. Son intention était de distraire et d’amuser les patients. La presse écrite et télévisée des Pays-Bas, de Belgique et d’Allemagne du Nord s’intéressèrent à ce projet. Le théâtre et l’humour sont pour l’artiste des éléments importants, non pas comme leçon de morale, mais comme il le dit si bien : « comme tout être humain, je suis les scènes du monde qui se transforment à mes yeux en un théâtre changeant, sensible, violent et parfois imaginaire. La toile répond ici à un univers personnel. Ce n’est plus une fenêtre mais un écran de couleurs superposées, de la chaleur humaine que je vous laisse entrevoir rapidement. Mon rôle est celui de flâneur occasionnel qui saisit en passant une tranche de vie.»

Carin Reinders, directeur des musées de Zutphen, Tilburg et Apeldoorn

 

Ami-Bernard Zillweger, les Rêves et les Couleurs

L’art et le rêve sont deux formes qui ont une communication commune. Une peinture est souvent une réalisation visionnaire d’un rêve. Le rêve est présent dans notre vie et nous est insaisissable. Chacun de nous a ses rêves mais ne peut pas toujours les concrétiser. Souvent, il nous est fuyant, il nous est difficile de lui donner une forme.

Cette différence, entre nous et l’artiste, est qu’il peut concrétiser ses idées, ses rêves et ses visions.

Le rêve visionnaire, l’être humain, la nature sont des éléments principaux que l’on retrouve toujours dans les œuvres d’Ami-Bernard Zillweger.

Une grande fête de couleurs, tant dans l’être humain que dans la nature, se diluant indéfiniment entre elles. Ses œuvres ont un style très expressif et graphique, près de l’abstrait avec une touche mystique. Sa maîtrise des différentes techniques et sa grande connaissance des métiers, lui permettent cette liberté d’expression et de création.

C.F.J. Schriks : éditeur et collectionneur